Liebster Award

À mon tour de me prêter au jeu ! La belle Nö Eelys de Le Boudoir de Nö m’a nominée pour le Liebster Award ! Du coup, je vais vous révéler 11 anecdotes sur moi, puis je répondrai aux 11 questions posées par Nö Eelys, et je proposerai à la fin de ce tag à 11 autres blogueurs d’en dire un peu plus sur eux et de répondre à mes questions. 😀

~

11 faits sur moi

1. Je suis passionnée de danse. J’ai commencé à danser à l’âge de 8 ans. J’avais vu La Belle au Bois dormant à la télé et j’ai insisté pour que mes parents me trouvent un cours où je pouvais danser « comme la princesse Aurore ». Depuis, je danse non seulement du classique, mais aussi du jazz et du contemporain et j’ai également pris quelques cours de danses de couple. Si j’en avais le temps et les moyens, j’apprendrais tous les styles !

2. Je suis à moitié allemande, et je parle couramment allemand !

3. Le rouge est ma couleur préférée, et ça se voit quand on me rencontre. Cheveux teints en rouge, souvent des vêtements, accessoires et rouge à lèvre dans des teintes plutôt sombres, bordeau, lie de vin, pourpre…

4. Je suis une fan inconditionnelle de Harry Potter, et très fière d’être une Poufsouffle !

5. Le soleil est ma source d’énergie. J’ai grandi sur la Côte d’Azur, et malgré mes racines germaniques, la pluie et le ciel gris ont tendance à me déprimer.

6. Je suis naturellement brune.

7. Je suis végétarienne. Je ne mange plus aucune chair animale depuis bientôt deux ans et je m’attache à adopter un style de vie de plus en plus respectueux des animaux et de l’environnement.

8. J’aime le nail art. Avec les coiffures, ce sont mes deux hobbies contre le stress.

9. Je suis très timide ! Ça a longtemps été à la limite du maladif, au point de m’empêcher de passer des oraux ou de parler aux gens que je ne connais pas. Mais je me soigne… 😉

10. Je porte (presque) exclusivement des talons hauts !

11. Je n’aime pas le fromage. En tout cas, quand il n’est pas fondu ! Sur des pizzas, dans mes pâtes ou pour une raclette, j’en raffole ! Logique, je sais…

~

Les questions de Le Boudoir de Nö

1. Peux-tu demander à un de tes proches de te définir en 3 adjectifs ?

Une de mes amies proches pense que je suis douce, brillante et forte ❤

2. Que fais-tu dans la vie ?

Je suis une étudiante bientôt diplômée en traduction et je m’apprête à rentrer dans la vie active d’ici quelques mois. De nombreux changements devraient se faire très bientôt.

3. Quelles langues parles-tu ?

Je suis bilingue en allemand, et je parle également anglais et occasionnellement italien (même si je suis un peu rouillée).

4. D’où vient le nom de ton blog ?

En haut-elfique, le mot findelë signifie boucle ou tresse. J’aimais bien l’idée pour un blog dans lequel je révèle mes « secrets » de coiffures…

5. Si tu étais une couleur, un parfum et un élément… ?

Le rose. Même si je préfère le rouge, je pense que la douceur et la fraîcheur du rose me correspondent mieux.

La fleur de cerisier. Mon troisième prénom est Hong Maï, ce qui veut dire cerisier rose en vietnamien, et je trouve que ça me va plutôt bien.

La terre. J’ai peur du vide, je me sens toujours beaucoup plus à l’aise quand j’ai les deux pieds sur le sol. Et même si j’aime beaucoup la mer, je préfère largement lézarder sur une plage au soleil.

6. Thé ou café ? Ou autre ? (je ne suis pas non plus sectaire)

Thé, sans hésitation, haha !

7. Quels sont les 3 blogs que tu suis le plus régulièrement ?

Le Boudoir de Nö

Braids without borders

Bee Veggie

8. Peux-tu nous confier un de tes plus grands rêves ?

Parcourir le monde et découvrir ses merveilles et ses secrets, tout en ayant mon petit cocon où me ressourcer quand je ressens le besoin de me retirer et de me recentrer… 🙂

9. Peux-tu nous raconter un des plus beaux moments de ta vie ?

Quelques jours avant de quitter ma ville natale pour partir faire mes études, j’ai passé un week-end à la montagne avec l’une de mes meilleures amies. Un soir, nous sommes sorties dans le jardin avec des plaids et nous nous sommes allongées dans l’herbe pour regarder les étoiles filantes – fréquentes en été. Un petit chaton s’est mis à jouer avec mes cheveux et nous avons passé la soirée à rire. C’est un de ces moments d’insouciance dont j’espère me souvenir toute ma vie : l’esprit léger, confiante en l’avenir et en moi, aux côtés de l’une des personnes qui comptent le plus à mes yeux.

10. Peux-tu nous confier un souvenir d’enfance qui t’a marqué(e) ?

Chaque année jusqu’à mes 10 ans (je crois), ma grand-mère me cousait une robe de princesse pour carnaval. Et à chaque fois, j’étais excitée comme une puce tout au long du processus, du choix du tissu aux derniers essayages. Et j’étais bien évidemment toujours très fière d’être la plus belle de toutes les princesses, haha !

11. Question méta : quelle autre question aurais-tu voulu qu’on te pose ?

*voix du Choixpeau* Pas à Serpentard, tu es sûre ? 😛

(Oui, je suis sûre ! Les Serpentards ont des qualités intéressantes, mais je n’ai clairement pas ce qu’il faut pour faire une bonne Serpentard…)

~

Mes questions

1. À quoi ressemble ta journée parfaite ?

2. Quel est ton animal totem ?

3. Peux-tu nous révéler ton « plaisir coupable » ?

4. Quelles sont tes 3 principales sources d’inspiration ?

5. Si on ne devait t’offrir qu’une seule chose, ce serait…

6. Peux-tu nous conseiller une chanson pour être instantanément de bonne humeur ?

7. Quel personnage (fictif ou réel) aimerais-tu inviter à dîner ?

8. Peux-tu citer 3 livres qui t’ont particulièrement marqué ?

9.  Y a-t-il un film qui a changé ta vie ?

10. Quelle est ta saison préférée ?

11. Raconte-nous un accomplissement dont tu es vraiment fier.

~

Mes 11 nominées

Bee VeggieJe divagueSakuraVénus GreenPerles de rubisLe monde de PorcelaineAxelle et ses caprices, Le Rest’o Littéraire, Sfumati et be-chouette !

Rendez-vous en 2027

La semaine dernière, je me suis retrouvée propulsée en 2027. Je suis allée donner un coup de main à des amies qui travaillent sur un projet de websérie pour notre école : une invitation à voyager dans le temps et suivre des étudiants au fil des années qui se sont écoulées depuis la fondation de l’école. Et pour donner de l’authenticité à cette visite en 2027, la mode ne peut être la même qu’aujourd’hui. C’était le moment de sortir fils de fer et accessoires métallisés et de laisser libre cours à mon imagination !

Souvent dans les univers futuristes, les personnages ont des coiffures très minimalistes, très symétriques, avec les cheveux très brillants plaqués contre la tête. Ou alors leurs coiffures « défient la gravité » et font des formes très compliquées. J’ai utilisé de la laque (les demoiselles avaient d’autres projets après le tournage, je ne pouvais pas les tartiner de gel ou de sérum), des fils de fer ou des rouleaux. Pour parfaire le tout, j’ai ajouté des accessoires géométriques et métallisés.

dsc_4120

Je me suis également inspirée des coiffures dans Star Wars. Pour le personnage principal, j’ai préparé des extensions pour faire le chignon de Padmé avec beaucoup de fils de fer. La coiffure a fini par peser très lourd, mais le résultat était impressionnant et le personnage a bien eu l’apparence décalée que je voulais lui donner. Pour l’un des rôles secondaires, j’ai aussi reproduit la coiffure de Rey qui a eu beaucoup de succès.

dsc_4126dsc_4137

J’ai coiffé des cheveux très différents des longues chevelures de princesse dont j’ai l’habitude. J’ai pu travaillé sur des cheveux courts, des cheveux très bouclés, des cheveux très fins et lisses ou au contraire très épais. C’était très intéressant, chaque texture de cheveu permet de faire des choses différentes et je me suis beaucoup amusée à trouver une coiffure adaptée pour chaque participante.

Cette journée a été bien remplie. Je n’avais pas beaucoup de temps à consacrer à chaque coiffure, mais j’ai vraiment apprécié cette expérience qui m’a permis de rompre un peu avec mes habitudes.

Vous aimez le style futuriste ? Quelles coiffures auriez-vous faites ?

Nö Eelys, ou le coup de foudre photographique

Ça va faire plus de deux ans que j’ai rencontré mon amie Noëlly et que je suis – littéralement – tombée amoureuse de son univers. J’ai été immédiatement touchée par l’atmosphère que dégagent ses photos. La douceur de ses modèles, la justesse de la représentation et la beauté de sa vision font un très beau mélange qui dépayse et raconte une histoire dont elle seule a le secret. Vous n’imaginez donc pas à quel point j’ai été heureuse quand elle m’a proposé, non seulement d’assister à une de ses séances, mais aussi de la coiffer et de poser pour elle !

Sehnsucht.jpg

Depuis j’ai accompagné No sur de nombreux shootings, où elle était tour à tour photographe, modèle et maquilleuse ! Que je sois devant l’objectif ou en coulisses, elle m’a confié les cheveux de nombre de ses muses ! Et je suis très contente des résultats !

Les séances se déroulent toujours dans la bonne humeur. Il y a d’abord une longue phase de préparation pendant laquelle No choisit la tenue avec sa modèle et s’occupe du maquillage. C’est à cette étape que j’interviens ! Généralement, la demoiselle qui passera devant l’objectif s’est déjà mis d’accord avec No sur l’atmosphère du shooting. Je propose alors plusieurs coiffures et le jour J, je coiffe la jolie muse en fonction de leurs préférences. Ça prend souvent plusieurs heures, mais je peux vous assurer que c’est un de mes moments préférés. L’ambiance est détendue, on apprend à se connaître, on rit ensemble, on discute. Ensuite, c’est le shooting en lui-même pendant lequel j’aime prendre le rôle de l’assistante.

J’aime aider No à sublimer les jeunes femmes – déjà superbes, soyons honnêtes – qui passent devant son objectif. C’est toujours satisfaisant de faire découvrir un nouveau visage à ces demoiselles et de trouver toutes ensembles LA coiffure qui complétera le mieux la mise en scène. Quand elles sont contentes de l’image qu’elles dégagent dans les photos, c’est gagné !

Myriad ~ Aure Briand-Lyard ~ Nö Eelys

Les coiffures n’étaient qu’un hobby au départ. Je ne le faisais que pour moi, et de temps en temps, pour des amies ! Noëlly m’a offert une chance de m’améliorer et l’occasion de faire des coiffures un peu plus élaborées. Il a fallu longtemps pour que je me décide à partager mes coiffures sur Internet, mais au fil des séances, No a su me convaincre de sauter le pas ! Sans elle, Findelë’s Secrets n’aurait jamais vu le jour !

Vous verrez très certainement apparaître d’autres photos qui seront le fruit de notre collaboration, donc si vous aimez, pensez à revenir par ici ! 😛

Pour voir le sublime travail de Nö Eelys, c’est par ici : son sitesa page Facebook et son blog beauté ! 😉

Dans cet article, vous pouvez voir également la jolie Catharina Elisabeth et une photo de la talentueuse Aure Briand-Lyard !

Le Scalp Detox : le gommage pour votre cuir chevelu

En octobre dernier, je me suis rendue au Veggie World à Paris et j’y ai découvert la marque de cosmétiques vegan et cruelty-free Secret Mask. Les adorables vendeuses sur le stand m’ont présenté l’ensemble de leurs produits et leur gamme de soins pour les cheveux a particulièrement retenu mon attention. On m’a proposé de tester le Scalp Detox. Je vous en parle dans cet article ! 😀

J’ai la peau très sensible. J’ai une peau que les dermatos qualifieraient d’atopique, ce qui signifie que je fais des réactions à la moindre agression… et mon cuir chevelu ne fait pas exception. Résultat : je suis sujette aux pellicules et mon crâne finit toujours par me démanger. Du coup, j’étais assez curieuse de tester le gommage que propose Secret Mask.

C’est peu commun de trouver un gommage spécifiquement conçu pour le cuir chevelu, alors je me suis laissée tenter. Selon la marque, le Scalp Detox « stimule et assainit le cuir chevelu » et nos longueurs retrouvent « légèreté et brillance ». Voici ce que j’en pense.

Le pot ne paie pas de mine, tout blanc, avec seulement le nom de la marque et les ingrédients, et bien sûr, le logo de la PETA, garantissant que le produit est cruelty-free.

En l’ouvrant, l’odeur de cannelle embaume toute la pièce, et c’est très agréable. Mon chéri m’a même regardé avec de grands yeux et m’a dit que je sentais le pain d’épice !

La consistance du gommage est surprenante : on a l’impression de tenir du sel humide dans le creux de sa main. Normal, quand on sait que ces produits cosmétiques sont faits à base du sel de la Mer Morte !

Je masse mon cuir chevelu avec une petite poignée du Scalp Detox, et… en très peu de temps, je ressens des petits picotements sur la tête. Je rince et je me lave les cheveux comme d’habitude ! Pas d’inquiétude, le sel est tellement fin qu’il n’y en a plus aucune trace ni sur ma tête, ni dans la douche, tout est parti !

Mais est-ce que le gommage a été efficace ? Dès la première utilisation, j’ai constaté que ma peau est moins irritée. En me coiffant, je ne vois pas de pellicules, même plusieurs jours après le lavage. Et après plusieurs utilisations, je suis conquise ! Ce gommage sent bon, mes cheveux sont doux et brillants, les pellicules et les démangeaisons ont disparu ! Pour ce qui est de la chute de cheveux, je n’ai pas noté de véritable différence, mais je trouve que, dans l’ensemble, le Scalp Detox tient ses promesses !

Vous pourrez trouver le Scalp Detox pour 14,90€ ici !

Connaissez-vous le Scalp Detox ? Quels sont vos astuces pour assainir votre cuir chevelu ?

Qui suis-je ?

Céline ~ 22 ans ~ traductrice ~ danseuse ~ végétarienne

Il y a quelques années, je me suis découvert une réelle passion pour les coiffures. Que ce soit de simples tresses, des chignons élaborés ou de nouvelles techniques pour boucler ses cheveux, j’étais – et je suis toujours – avide de tout apprendre et de découvrir de nouvelles astuces pour créer des coiffures originales.

Ma source d’inspiration principale, c’est Youtube ! J’ai toujours trouvé que c’est plus facile de reproduire des coiffures quand on peut voir les mouvements. J’ai passé beaucoup de temps sur la chaîne américaine Cute Girls Hairstyles, où j’ai appris énormément sur les différentes techniques de tressage !

J’ai souvent demandé à mes amies de jouer la « tête à coiffer » pour moi. Généralement, ça leur fait très plaisir, et ça me permet de m’entraîner. Si je n’ai personne à coiffer, je teste souvent les coiffures sur moi ! 😛

Et puis, j’ai rencontré Nö Eelys qui m’a donné l’occasion de coiffer les muses qu’elle prend en photo. (Je parle de mon expérience sur les séances avec Nö plus en détails ici) Grâce à elle, j’ai pu me rendre compte que mon travail plaisait et j’ai donc eu envie de partager mon expérience, mes petites astuces et mes idées de coiffure. Et c’est pourquoi j’ai créé ce blog  ! 😀

~

Portrait pris par Nö Eelys en avril 2016. Pour voir plus de photos de Nö, c’est par ici !  Vous pouvez aussi consulter son blog beauté ici ! 😉